Inflammation du bord libre des paupières

Dysfonctionnement des glandes
de Meibomius

dgm

Qu’est-ce qu’un dysfonctionnement des glandes de Meibomius ?

Le Dysfonctionnement des Glandes de Meibomius (DGM) est une anomalie chronique des glandes de Meibomius1. Responsables de la production du film lipidique, ces glandes empêchent l’évaporation des larmes et protègent les yeux contre la sécheresse et les lésions.

Situées dans les paupières inférieures et supérieures, les glandes de Meibomius sont au nombre de 50 à 70 par œil2. En cas d’obstruction de ces canaux, la sécrétion de Meibum (substance huileuse qui constitue la couche lipidique la plus externe du film lacrymal) est insuffisante et entraine le desséchement de l’œil. Un DGM est caractérisé par la diminution de l'épaisseur des couches lipidique, aqueuse et mucinique et donc par l’évaporation des larmes et une sécheresse oculaire induite.
Le DGM est la première cause de sécheresse oculaire et représente une pathologie chronique multifactorielle3. Ce dysfonctionnement rarement anatomique peut être lié à certaines maladies dermatologiques comme la rosacée, la dermatite séborrhéique, à la prise d’antidépresseurs ou d’antihistaminiques, à des dérèglements hormonaux comme la ménopause, à la pollution et à d’autres facteurs environnementaux comme un climat sec ou l’air conditionné. Les porteurs de lentilles de contact et les personnes travaillant sur écran sont également très touchés2. Sans oublier que la prévalence du DGM augmente considérablement avec l’âge.

Quels sont les symptômes liés au DGM ?

Le gonflement des glandes de Meibomius et l’inflammation des paupières, provoquent des irritations de l’œil, des démangeaisons, une vision trouble et la sensation de corps étranger dans l’œil4.

Qui est touché par les DGM ?

Les risques de DGM augmentent avec l’âge. La prévalence de la maladie est de 33% avant 30 ans et de 72% après 60 ans3. Les personnes les plus à risque sont celles atteintes de pathologies oculaires comme la blépharite chronique antérieure ou postérieure, ou celles qui portent des lentilles de contact. La ménopause et des problèmes dermatologiques au visage comme la rosacée ou la dermatite séborrhéique peuvent également être à l’origine du DGM.

Quels traitements suivre ?

A ce jour, les seuls traitements existants sont une bonne hygiène des paupières et l’utilisation de larmes artificielles2.

Lorsqu’on souffre de DGM, cela provoque une inflammation du bord libre des paupières pouvant se manifester par un gonflement, une rougeur et la formation de croûtes. L’hygiène des paupières2 est alors primordiale. Pour soulager rapidement l’inconfort dû aux démangeaisons et irritations, Horus Pharma met à la disposition des patients Ilast® Hydraclean, un dispositif médical conçu pour le traitement du bord libre des paupières et une meilleure hygiène palpébrale. Ce gel traitant triple action soulage, hydrate et protège. Il nettoie en douceur et élimine les sécrétions de meibum, les squames, ainsi que les allergènes et impuretés pouvant entretenir ou réactiver l’inflammation de la paupière.

Comment nettoyer les paupières et éliminer le meibum5 ?

Avant de procéder au nettoyage des paupières, il est fortement conseillé d’appliquer des compresses d’eau chaude ou masques chauffants sur les yeux pour désengorger les glandes de Meibomius. La chaleur permettra de fluidifier les sécrétions huileuses qui obstruent les glandes. Ensuite, il est recommandé de masser les paupières délicatement avec une crème ou un gel nettoyant. A l’aide d’une Lingette Ilast® ou d’un coton imbibé de la solution Ilast® Hydraclean, le massage se fait par de légers mouvements circulaires pour évacuer le meibum et éliminer salissures, allergènes, croûtes et squames.

chalazion

Le chalazion5
Le chalazion, correspond à un granulome dans une glande de meibomius obstruée. Il apparait sous forme d’une boursouflure inflammatoire et douloureuse de la paupière. La zone de la paupière concernée va alors enfler et devenir rouge et douloureuse.
L’application de compresses chaudes et un nettoyage délicat des paupières va entrainer l’évacuation du meibum et favoriser la guérison.

1-http://www.tearfilm.org/mgdreportfrench/report/One%20page%20overview%20FR.pdf
2-"TearScience ®, une solution médicale pour les yeux secs" - Conférence de presse organisée par TearScience ®, le 27 juin 2013.
http://www.doctissimo.fr/html/sante/bien_voir/articles/15963-secheresse-oculaire.htm
3-Pisella PJ, Baudouin C, Huang-Xuan T, La surface oculaire, Ch. 4 Dysfonctionnements meibomiens et blépharites
http://www.em-consulte.com/em/SFO/2015/html/file_100016.html
4-http://www.ophtalmoaparis.fr/dysfonction-des-glandes-de-meibomus
5-https://dryeyes-store.com/fr/dysfonction-glandes-de-meibomius/

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies et autres traceurs afin de vous proposer
du contenu et des services personnalisés selon vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles

Abonnez-vous à notre newsletter ICI