Actualités

Retrouvez sur cette page toutes nos actualités, contenus informatifs, utiles et ludiques sur le thème de la dermatologie.

Qu’est-ce qu’un chalazion et comment le traiter ?

Horus Pharma
Horus Pharma

Le chalazion se caractérise par la formation d’un kyste au niveau du canal d’une ou de plusieurs glandes de Meibomius situées à l’intérieur des paupières inférieures et supérieures. Il est le résultat de l’inflammation non infectieuse d’une ou de plusieurs de ces glandes, également appelé Dysfonctionnement des Glandes de Meibomius (DGM).

Comment se manifeste le chalazion ?

Lorsque le meibum est trop épais, il ne s’écoule plus. La glande se bouche et une boule rouge, parfois douloureuse, se forme dans l’épaisseur de la paupière donnant naissance à un chalazion.

Quels sont les symptômes d’un chalazion ?

Parfois confondu avec l’orgelet, cette lésion présente néanmoins des spécificités propres : plus gros que l’orgelet, le chalazion est beaucoup plus fréquent et se développe sur la paupière, ce qui cause un affaissement de la paupière sur l’œil. Le patient peut ressentir une douleur avec une sensation de grain de sable dans l’œil et une sensibilité accrue à la lumière. De par sa taille, il peut troubler la vue lorsque le chalazion est important. Quand il est interne, il peut provoquer des larmoiements et peut infecter la surface blanche de l’œil.

Quels sont les facteurs de risque ?

Si l’origine du chalazion n’est pas totalement connue, une série de facteurs est en cause dans l’irritation de ces glandes de Meibomius. Le chalazion peut être causé par une inflammation des paupières (blépharites ou DGM), par certaines maladies de la peau comme la dermatite séborrhéique ou l’acné rosacée, par des facteurs environnementaux comme la pollution de l’air, une exposition aux rayons solaires (UV) ou encore par une sécheresse des yeux ou des allergies.

Quel traitement ?

Pour le chalazion, un traitement spécifique du bord libre des paupières est recommandé :
1. Chauffer la paupière en appliquant pendant 10 minutes des compresses ou cotons humides préalablement trempés dans un bol d’eau chaude à 40°C environ pour fluidifier le meibum qui obstrue les glandes de Meibomius.

2. Masser délicatement la paupière à l’aide d’une compresse ou d’un coton imbibé d’un gel nettoyant traitant spécifique, de l’intérieur vers l’extérieur, puis vers les cils pendant quelques secondes pour :

  • soulager l’inconfort et résorber le kyste
  • nettoyer la paupière et éviter la surinfection
Répéter le traitement 2 fois par jour, matin et soir, jusqu’à la disparition complète des symptômes.

Il est recommandé de bien se laver les mains avant le traitement, de ne pas toucher le chalazion avec les doigts et de limiter ou de cesser l’utilisation de maquillage pendant le traitement.

Il est possible de proposer également une pommade à base d’antibiotique et de cortisone pour essayer de réduire l’inflammation. Si les symptômes ne disparaissent pas sous quelques semaines, une petite incision de la glande sous anesthésie locale, afin de la vider, peut être nécessaire.

Quels sont les gestes essentiels pour prévenir un chalazion ?

Comme pour l’orgelet, il est conseillé d’avoir une bonne hygiène lorsque le patient est sujet à des chalazions à répétition :

  • appliquer des compresses chaudes tous les jours pour fluidifier le meibum
  • masser et nettoyer quotidiennement les paupières avec un gel ou des lingettes nettoyantes traitantes spécifiques
Il est déconseillé de se frotter les yeux avec les doigts. Il faut également éviter d’utiliser des cosmétiques inadaptés aux yeux et contours des yeux. Pour les femmes, un démaquillage rigoureux avant d’aller se coucher est préconisé.


Sources

(1) Société Française d’Ophtalmologie, Dysfonctionnements meibomiens et blépharites, Lien, consulté le 5 avril 2019.
(2) Hôpitaux Universitaires de Genève, Le chalazion et ses traitements, Lien, consulté le 4 mars 2019.

Mots-clés: chalazion, traitement

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies et autres traceurs afin de vous proposer
du contenu et des services personnalisés selon vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites.
Pour en savoir plus, consultez notre politique de protection des données personnelles

Abonnez-vous à notre newsletter ICI